Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Ragot des Moutons

Ragote, ragote... Il en restera toujours quelque chose..!

Les amis du cochon

A priori, on se dit que ça ne fait pas très sérieux, un rassemblement intitulé "Club des amis du cochon". Et on a tort..! C'est du lourd! Il s'agit d'un "club" parlementaire, doux euphémisme pour éviter le mot lobby, qui regroupe entre 150 et 200 députés ou sénateurs (une très large majorité d'hommes), parmi lesquels on a pu identifier François HOLLANDE (PS), André CHASSAIGNE (PCF), Jean LASSALE, Marc LE FUR (LR), Jacques CHIRAC (UMP)... un bien bel œcuménisme  politique..! De ceux qui conduisent, par exemple, à cet accord passé en 2016, entre l’État et la région Bretagne pour la relance de la filière porcine régionale. Une filière, précisons-le, responsable de la plus grosse pollution bretonne, celle des nappes phréatiques par les nitrates issus du lisier de porc, responsable également de la prolifération des algues vertes toxique sur le littoral... Et comment on les bichonne, les éleveurs de cochons..? Réduction massive des charges sociales, à hauteur de 64 millions d'euros chaque année, conversion du CICE en baisse de charges, injonction de financements par la Région à hauteur de 30 millions d'euros pour l'année 2016, avec perspective d'augmenter la facture les années suivantes et doublement du nombre d'exploitations soutenues...

Un beau boulot, accompli par le dépassement des clivages politiques et grâce à la discrète action du "Club des amis du cochon"..! Merci à l'association INAPORC ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Inaporc ), qui regroupe les professionnels de la filière, finance le "Club" parlementaire et organise de gentilles sauteries conviviales où Jean LASSALE pousse la chansonnette sous l’œil attendri d'André CHASSAIGNE... "ça sent si bon la France"..! Et comme "Tout est bon, dans l'Macron", MANULEON a, lui aussi, rencontré les représentants du "Club". On ne change pas une formule qui gagne..! Demandez donc à Jean-Baptiste MOREAU, député LREM...

60% des élevages porcins comptent plus de 2.000 bêtes, sachant que, pour un porc de de 30 à 50 kg, un espace de 0,40 m² est suffisant. Pour un porc de plus de 110 kg, on poussera jusqu'à 1m². Les porcs d'élevage consomment essentiellement du maïs transgénique (OGM) importé dont la culture est interdite en France... Cherchez l'erreur..!!! Bref, les algues vertes ont de beaux jours devant elles, surtout que le réchauffement climatique leur est profitable. Ovins et humains crèveront certainement bien avant elles..!

Bon. Ne soyons pas si ovinement médisants. Grâce aux LE FOL, LE FUR, LE DRIAN... le folklore breton se porte bien et le pâté Hénaff peut encore espérer quelques années de beaux chiffres d'affaires avant la grande catastrophe... Pffff..! Qu'est-ce qu'on rigole avec ces humains..!!

Axel de la Tonte

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article