Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Ragot des Moutons

Ragote, ragote... Il en restera toujours quelque chose..!

Aux humains de France

Depuis déjà de longs mois, il n'est pas de jour sans que des nouvelles nauséabondes viennent irriter nos mufles. Nous, ovins Ragoteurs que le hasard a fait naître en terre de France, nous demandons jusqu'où ce pays poursuivra sa dérive sans que s'exprime une contestation globale d'un ordre qui ne rêve que de trique et de pas cadencé.

Vivrons-nous dans le pays le plus stupide d'Europe occidentale qui continue à criminaliser l'usage du cannabis? Vivrons-nous dans le pays le plus réactionnaire d'Europe occidentale qui s'entête à considérer l'euthanasie comme un crime contre le "divin"? Vivrons-nous dans le pays le plus brutal d'Europe occidentale où la police bénéficie toujours d'un degré d'impunité exceptionnel? Vivrons-nous dans le pays le plus autoritaire d'Europe occidentale où une constitution présidentielle est confiscatoire d'une "démocratie parlementaire" (pourtant déjà bien peu démocratique selon les valeurs ovines)? Vivrons-nous dans le pays le plus hypocrite d'Europe occidentale où les membres de l'Exécutif adoptent les postures arrogantes de donneurs de leçons tout en se trouvant impliqué-e-s dans moultes affaires de mœurs, corruption, conflits d'intérêts..?

Et nous n'avons pas fait le tour de toutes les questions qui peuvent se construire sur le même prérequis. L'actuelle crise sanitaire s'est montrée un puissant révélateur des intérêts réels que défendent nos élites gouvernantes ou prétendantes. Accepterez-vous, citoyen-ne-s humain-ne-s, qu'ils achèvent leur entreprise de destruction du bien commun au profit des fortunes privées? Accepterez-vous, citoyen-ne-s humain-e-s que la seule alternative qui vous soit proposée soit celle d'une grande blonde à la mâchoire carrée qui a placé le rejet de l'autre au centre de sa pensée politique?

Autant vous dire que nous, dans la pâture, on n'est pas trop rassurés...

Edith O'Rial

PS: Une chanson qui remonte au temps où Renaud Séchan avait encore un cerveau

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article