Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Ragot des Moutons

Ragote, ragote... Il en restera toujours quelque chose..!

"Ils ont mis le feu à l'école"...

Si, il y a 30 ans, on nous avait dit qu'une chanson comme celle-ci était tombée de la plume de RENAUD, sûr qu'on n'y aurait pas cru. C'est pourtant bien le cas... "Ils ont mis le feu à l'école"... répété au moins dix fois pour compenser l'indigence d'un texte que ne renierait pas un adepte de la famille LE PEN.

D'abord ce "Ils"... Vous savez, cette fameuse rhétorique du "eux" et "nous". Ce "ils" est en soi une exclusion. Tous ces "ils" ne peuvent appartenir à la communauté des gens civilisés, des gens biens, des gens DE biens... Qui sont-ils ces "ils", RENAUD, c'est ton "copain Mohamed" ou c'est "Sliman", tu sais, les petits héros de tes chansons d'autrefois. De ce temps où il te restait encore assez de neurones pour comprendre que, sous les plis du "drapeau noir", celui que tu trouvais "le plus beau", on ne catégorise pas les gens au faciès. On raisonne en termes économiques et sociaux. Tiens, pour un prochain titre, on te suggère "Ils ont mis le feu à la Bastille".

Alors bien sûr, les "ils" ne sont que "des petits crétins", "qui se conduisent comme des guignols" et pour y remédier, tu as une bonne proposition... "J'leur foutrais des coups de matraques"... Et pourquoi? Ben parce qu' "ils ont qu'la haine dans les yeux"..! Ah! Camarade bourgeois! Tout y est..! Il ne te reste plus, toi aussi qu'à "étouffer" quand on parle de violences policières, qu'à stigmatiser ces mêmes "petits crétins" incapables de respecter les arrêtés de confinement défendus de la pointe du Tonfa par Didier LALLEMAND.

Bon, cette fois, je pense que c'est la dernière fois que l'on parle de toi, Renaud SECHAN. On pourrait conclure que c'est fait, tu as définitivement changé de camp... mais on en vient même à se demander si, au fond, tu n'es que celui que tu as toujours été... Un petit bourgeois un instant égaré qui réintègre le bercail en pleurant sur son pauvre nombril d'alcoolique.

Axel de la Tonte

PS: Par charité, on ne dira rien du consternant "Corona song" qui vient de sortir...

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Catherineenrobedeschamps.over-blog.com 02/09/2020 10:37

Bon, je n'avais pas lu la suite des articles...je nuancerais donc mon propos, après réflexion, pour en faire une victime de son entourage qui veut se faire de l'argent avec sa notoriété....

Catherineenrobedeschamps.over-blog.com 02/09/2020 09:25

Je n'en crois pas mes yeux et mes oreilles...Renaud embrassant un flic ...passé du côté de la "bien pensence" ambiante, celle dans laquelle nous formatent ces politiques...sait-il encore ce qu'il dit , ce Renaud, avant si révolté, dans les effluves de l'alcool ?

Il Etait Une Fois Ysambre 15/08/2020 15:55

J'dépose ça là, ne sachant où trop le mettre. Ses initiales sont C.C... A partir de 13 min 07 secondes. https://www.france.tv/france-2/journal-13h00/1884861-edition-du-samedi-15-aout-2020.html

Axel de la Tonte 25/08/2020 12:25

Merci pour ce petit bout de Charlélie avec qui je partage cette ville natale..!

Le chameau 10/08/2020 18:21

Pour ce qui est de la "prestation" de Renaud à la fête de l'Huma 2017, j'y étais également et c'est vrai que c'était catastrophique, heureusement que nous le public chantions à sa place
Mais voyez-vous moi ça m'avait surtout fait beaucoup de peine beaucoup plus qu'inspirer de la vindicte
Je trouvais cela très triste d'assister à la déchéance d'un artiste que j'ai suivi depuis ses débuts avec passion et que j'ai vu de nombreuses fois en concert avec toujours le même plaisir jusqu'à ce concert là. Sur ce point précis nous sommes sur la même longueur d'ondes
Alors bien sûr qu'on va pas se fâcher pour ça et puis chacun a le droit d'avoir son opinion, pas vrai?
Amitiés à vous Les Moutons Ragoteurs ainsi qu'aux autres "commentateurs"

Axel de la Tonte 15/08/2020 15:02

Ah, ben non, alors..! Loin de nous l'idée de nous brouiller avec notre ami Chameau pour une divergence d'opinion sur Renaud..! Nous avons relevé tant de convergences que ce tout petit différent ne pèse vraiment pas lourd..! Touts nos amitiés bêlantes

Pat O'Rage Normand 11/08/2020 14:38

Il n'y avait pas de vindicte dans mes propos. Je suis triste également pour toutes les personnes affligées.
Il y a trente ans, j'avais trente ans. A cet âge là, nul n'est besoin d'être précoce pour comprendre que la vie peut nous corrompre, soit par l'argent, soit par l'orgueil. Renaud n'a pas choisi la sente qui l'aurait conduit vers un but qui m'aurait agréée. Il continue à plaire et à faire de la monnaie facilement. Pourquoi s"en priverait-il ? Le système est tel que ce n'est pas toujours les personnes les plus talentueuses qui s'en sortent financièrement.
Ceci sera mon dernier "commentaire". Je vais rester coincée dans le réel dans lequel je suis, peut-être, un peu plus bienveillante...
https://www.youtube.com/watch?v=Q-uhHKr3b1Y
Amitiés,
Pat

Pat O'Rage Normand 09/08/2020 14:26

De mes amis musiciens qui n'ont pas "percé", je respecterais toujours l'intégrité pour ne pas engranger de l'argent facile aux confinements des sujets qui rassemblent les troupeaux.
Bien sûr que j'ai aimé les textes de certaines de ses chansons. Je les accompagnais de mes bêlements harmonieux*.
Mais si on m'avait dit que Renaud, il y a 30 ans, et bien que l'écoutant à l'occas, pondrait à présent de telles crottes, je n'en aurais point été surprise, mais ce n'est que mon avis.
https://www.youtube.com/watch?v=-KkkdauwYIE

Amicalement,
Pat, Isard alpin, mais pas chauvin...
* Et oui... l'isard bêle.

Il Etait Une Fois Ysambre 06/08/2020 14:56

Bien que le "pleurant sur son pauvre nombril d'alcoolique" est "sévère" à mon goût (et là c'est moi qui rejoins l'avis de Le Chameau), je n'ai aucune animosité envers les Moutons Ragoteurs. Certainement pas pour une divergence d''opinion. Que nenni, que nenni !
Et évidemment, amitiés bêlantes et même chamelisantes... (ouais, j'ai osé inventer ce mot. Bha quoi !?! il fait chaud, mon cerveau étant tout ramollo, faut pas lui en demander trop. ☺)

Axel de la Tonte 06/08/2020 15:11

Bon, ça nous rassure mais on n'avait pas beaucoup de doutes. On connait la bienveillance générale qui inspire les publications de nos amis les plus fidèles... Alors un grand salut ovin sous cette température accablante..!

Le chameau 05/08/2020 18:38

Chers amis ruminants, une fois n'est pas coutume je vous trouve trop sévère avec Renaud et je pense un peu comme la personne qui a laissé un commentaire avant le mien, alors peut-être ai-je trop aimé Renaud pour accepter de le voir "fusiller" aujourd'hui par tant de gens et surtout avec violence. Que voulez-vous j'ai beaucoup de mal à brûler ce que j'ai adoré et surtout que même si on l'a connu bien entendu meilleur je ne pense pas qu'il soit devenu totalement nul aujourd'hui.Personne n'est parfait et pour tout dire je n'ai pas du tout la même analyse que vous de la chanson que je viens d'écouter, elle ne me paraît pas si "droitière" ou raciste que vous le dîtes, ou alors je suis un grand naïf. Pour conclure je dirais que Renaud ne mérite pas ce procès d'intention et ce reniement, cele dit en toute amitié et sans rancune de tout façon je continuerais à me délecter à l'écoute des chansons anciennes de Renaud
Amitiés

Axel de la Tonte 06/08/2020 00:09

Nous avons rédigé un seul et même commentaire pour nos deux amis...Avec nos bêlantes amitiés

Il Etait Une Fois Ysambre 04/08/2020 15:46

Parce qu'il a fait dans le passé de l'excellence, il est obligé désormais de faire toujours aussi bien. Il lui est donc interdit de faire de l'ironie, de s'amuser entre potes, de faire des chansons légères voire puériles, évoquant plus ou moins l'enfance et son langage (cf. "Les animals", etc...). Le "Y z'ont" (ou autres dérivés, comme par exemple : nous nous en allerons, etc...) ce n'est pas la première fois que Renaud l'utilise dans ses textes et cela bien avant qu'"il ne pleure sur son pauvre nombril d'alcoolique" comme il est dit dans cet article. Les exemples seraient nombreux à énumérer... puis, je ne sais quoi dire de plus que déjà dit ici : http://iletaitunefoisysambre.over-blog.com/2020/07/plaisir-d-offrir-joie-de-recevoir.html et là : http://iletaitunefoisysambre.over-blog.com/2019/12/m.ag.istral-gagnant.html . C'est définitif, le sujet Renaud est très épineux. Trop de coups de pied aux mollets à distribuer là, pis j's'rais capable de me faire une entorse manqu'rait plus que ça ! ☺

Axel de la Tonte 06/08/2020 00:09

Je me doutais bien qu'il y aurait une réaction à cet article. Il n'a pourtant pas pour objet de lancer une provocation puisqu'il relève d'une authentique indignation en découvrant ce texte, pour nous consternant, de ce "y z'ont mis l'feu à l'école". Je ne pense pas que nous commettions d'erreur en l'analysant ainsi que nous l'avons présenté. Tous les ingrédients qui participent a cette tambouille indigeste du "eux" et "nous" y sont... Nous restons ouverts à toute proposition d'une autre analyse...
Par ailleurs, nous comprenons quand même ce désir de prendre la défense de Renaud. Nous mêmes l'avons longtemps considéré comme l'un de ces baladins qui accompagnaient nos colères et nos rêves. Mais force nous est de constater qu'à l'aune de notre compréhension, il est complètement grillé des neurones, le garchon..! Comment celui qui a écrit "Mistral gagnant" peu faire rimer "coronavirus" avec "connard de virus"... affligeant. En 2017, à la fête de l'Huma, nous l'avions vu sur scène... c'était une farce. Un spectacle pitoyable tout émaillé de propos larmoyants sur "mon public adoré" et ces "enculés" de la presse, alors qu'on faisait la UNE de Paris-Match. On ne pardonnerais à aucun-e artiste amateur d'oser se présenter en scène pour une telle performance. Faut-il l'accepter parce que c'est Renaud Séchan? C'est vrai, on brûle ce que l'on a adoré. Mais bon. Il y a des combats bien plus importants à mener que celui de dézinguer Renaud.
Ce commentaire est destiné à nos deux amis, le Chameau et "Il était une fois Sambre". On espère qu'ils ne nous en voudront pas de notre position sans nuance envers Renaud...
Amitiés