Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Ragot des Moutons

Ragote, ragote... Il en restera toujours quelque chose..!

Gagner la guerre

"J'ai une connaissance intime de la République. Je sais tout de ses faiblesses: la vanité, la coquetterie artistique, l'affairisme, le clientélisme, la corruption, le populisme, le chauvinisme, la calomnie... Sans oublier le mépris, bien sûr. Autant de petits travers qu'il suffit de flatter pour circonvenir les élites, pour faire brailler la plèbe dans la rue, pour faire crier la République toute entière comme une courtisane. Je baise la République, et je la baise bien"... Ainsi s'exprime le podestat Leonide Ducatore. Il est bien placé pour en parler. Il la dirige cette République. Et Don Benvenuto est son maitre-espion, maitre-tueur, maitre-intrigant... Benvenuto est haïssable, violent, emporté... Benvenuto est sensible, écorché...

Tiens! ça existe aussi en BD..!

C'est un drôle de héros, aussi détestable qu'attachant, que nous offre Jean-Philippe JAWORSKI, dans ce monumental Gagner la guerre. Monumental par la forme... Un pavé de 979 pages... Faites gaffe à pas vous endormir en le tenant au-dessus de votre tête..! Mais pas seulement. Il y en aurait pour nommer ça de l'"heroic fantasy"... Mais here, in the pâture, we don't speack yankee. Pour nous, c'est un conte médiéval et fantastique, avec des sorciers et des épées qui étincellent... Bref, on ne s'est pas embêté un seul instant tout au long de ces 979 pages. Juste quelques crampes aux bras...

Bouquinette

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article